Retour

Auteurs Messages
Dominique
Posté le : 2014-06-04 17:06:51

Aujourd'hui j'ai assité au rendez-vous virtuel 2014 du récit National.

Le thème de la vidéo conférence : TIC le défi de l'actualisation.

vous pouvez revoir la vidéoconférence sur la chaîne youtube du récit

Composer avec les émotions, l'intégration des technologies et la dynamique du changement.
Une conférence intéractive avec Stéphane Allaire, Thierry Karsenti et Benoit Petit.

Quand la dimention affective est touché, la dimention cognitive est affectée.
Atualiser sa pratique. Alors que les anciennes pratiques sont plus confortables.

différence entre émotion et sentiment ?
Emotion : état affectif intense
Sentiment : état affectif plus stable.

D'un point de vue spychologique, une fois qu’on a pris en compte ses émotions, on peut revenir dans le rationnel.

 

 

 

Dans la première partie participative,

il s'agissait de " recenser des manifestations qui expriment des résistances à l’actualisation des pratiques"

craintes, peur de perdre le contrôle, surcharge, peu de perdre le contôle sont quelques exemples d'émotions ressenties quand on aborde le sujet des TIC en classe.

L'idée de solution est d'aller un pas à la fois, afin de vivre des réussites. > C'est d'ailleurs notre objectif quand nous donnons les formations Artico.

 

Cibler un objectif personnel micro-gradué.   Inviter les personnes plus expérimentées à prendre des notes dans un document collaboratif qui pourra être consulté par la suite (aide-mémoire). Mettre en place des sous groupe par intérêt

La technologie, ce n’est pas une discipline.  Elle est une compétence professionnelle qui peut être développée. C’est un moyen pour atteindre tes objectifs. Cela aide à la collaboration et facilite bien des choses

 

Expliquer, partager les témoignages de d’autres enseignants. > C'est aussi le but de ce forum

Commencer à travailler avec les élèves par petits groupes. Présenter des outils simples > en arts plastiques, par exemple, on peut rester une période juste avec l'outil doigt de Photoshop. Je vous le garanti : une période de plaisir pour les élèves et peu de stress pour l'enseignant.

« Ma direction ne trouve pas que c’est important.  Cela ne fait pas partie de son stratégique de la CS ni de l’école  > Sensibiliser les directions et la CS. Déballer son programme du cellophane. »

Dans la deuxième partie :

réfléchir à quatre éléments liés au modèle ASPID

est-ce que ceci vous inspire ?

« Engagement : L'enseignant ne peut demander à ses élèves de s'engager s'il ne s'engage pas lui-même. L'enseignant doit donner l'exemple. » L'enseignant n'a pas besoin d'être expert dés le début. Juste accepter ce changement.La proportion consacrée à l'innovation varie selon les besoins et les situations. Tant qu’on ne craint pas d’innover, le pourcentage importe peu!

 

« L'utilisation du tableau interactif par l'enseignant seulement et de la même façon qu'un tableau vert suscité et encouragé notamment par la place du tableau à l'avant de la classe.» Thierry Karsenti dit que Plus l’enseignant laisser participer les élèves, et plus le résultat est positif. Il demeure conscient que Technologie n’a pas toujours un impact positif... source de distraction.» Il s'agit donc de penser sa classe autrement.

Je pense que vous voyez mon enthousiasme devant un tel échange d'idées. Il y e a d'autres...
Mais au risque de vous ennuyer, je vais m'arrêter là pour le moment...
Si vous voulez que je continue, réagissez à l'article en répondant... Nous sommes des spécialistes en art, beaucoup de points soulevés ne sont pas des problèmes pour nous : je pense entre autres au travail en ateliers, en sous groupes (pour ne donner que cet exemple.)
Je trouve aussi que les émotions sont importantes en art... Nous sommes sensibles à cela. Et les arts peuvent être un moyen d'aborder la technologie avec les jeunes en parlant justement de ces émotions. Mais il ne faut pas oublier que "L'outil en soi n'implique pas le changement; c'est l,action en lien avec l'outil qui l'apporte"

Qu'en pensez-vous ?


 

Retour